Nous sommes tous réunis par une même passion, une passion qui peut être...comment dire...envahissante, encombrante.
Certains d'entre nous ont la chance d'avoir une pièce dédiée à notre hobby, un bureau, un atelier, un garage...Mais beaucoup ont juste la table du salon, et elle n'offre pas beaucoup de rangement.
Je vous propose donc un petit tuto pour customiser un mini atelier de rangement, transportable, facilement rangeable, à votre gout !

Etape numéro 1 : Le choix du meuble

Cette étape est importante du fait que le meuble que vous allez choisir doit être facilement rangeable (dans un placard, un grand meuble, sous le lit...) et elle doit également être légère pour pouvoir la déplacer facilement.
De plus, la taille doit aussi être prise en compte. Une fois que votre atelier sera posé sur la table, il faut que vous ayez accès à l'ensemble des tiroirs, avec un visuel du contenu.
Je vous conseille donc de prendre un meuble avec plusieurs tiroirs ne dépassant pas 50cm de haut.
Personnellement, mon choix c'est porté sur le meuble ci-dessous (42*18*32) acheté une vingtaine d'euros à ikea.

Etape numéro 2 : La customisation

Ici, la seule limite est votre imagination. Faites quelques choses à votre goût, quelque chose qui vous plait (étant donné que le rangement est rangé après utilisation, s'il ne plait pas à madame, c'est pas grave).
Je vais vous montrer ce que j'ai fait avec le mien, en vous donnant quelques conseils sur les différentes étapes.

2.1 La peinture

Ici, rien de particulier, choisissez une couleur pas trop foncée pour la base du meuble. Cela sera utile pour le reste de la customisation. Je me suis servi d'un fond de pot gris clair "tout support".
Si vous désirez garder le rainure du bois, utilisez de la peinture en badigeon. Elle laissera apparaitre le naturel du bois à travers la peinture.
Pour les tiroirs, j'ai utilisé de la simple gouache. Au vu de la quantité, cela suffit largement. Choisissez des couleurs qui contrasteront avec les images de customisation que vous accolerez dessus par la suite.
Par exemple, sachant que je désirai mettre une image noire sur le dernier tiroir, j'ai choisi une couleur vive et claire.

2.1 Personnalisation des tiroirs

Une fois la peinture faite sur les tiroirs désirés, j'ai ajouté des images, certaines téléchargées sur internet, d'autre modifiées ou faites à partir de celles existantes sur internet.
Certaines images sont redimmensionnées pour couvrir tout un tiroir. Dans ce cas, ne vous embetez pas à le peindre. Pour coller ces images, utilisez du vernis colle, de part et d'autre de l'image.
Pourquoi de part et d'autre ? Parce que cela va permettre d'affiner la feuille et d'avoir un rendu plus peinture que feuille imprimée.

A ce stade, le meuble ressemble à cela, c'est comme la couche de base sur une figurine. Il ne faut pas mettre d'image partout, sinon le résultat sera trop lourd. Choisissez donc un tiroir qui restera vierge.
Pour moi, cela sera le orange vif.

Ensuite, j'ai choisi des images qui contrastaient beaucoup avec les couleurs que j'avais choisi précédemment.

Une blanche sur le violet foncé

Une noire sur le bleu clair

Comme pour les feuilles précédentes, j'ai découpé proprement l'image avant de la coller au vernis colle.
J'ai peint les pinceaux du crane en blanc, et j'ai repassé les figurines de la chaine de l'évolution avec un feutre noir APRES le séchage de la colle.
Pour les petites parties (jambes, bout des pinceaux...) Faites attention à ne pas le bouger une fois la colle dessus, cela se déchire très facilement.

Je voulais que ma boite soit parlante, c'est à dire que au vue de l'image, je peux savoir ce qui est à l'intérieur, et je voulais donc un tiroir où ranger les figurines en cours.
J'ai donc pensé au chantier, et j'ai trouvé cette image

J'ai donc récupéré le "Under Construction".

Mais je voulais aussi mettre un peu de texture à mon meuble, qu'il ne soit pas trop plat.
J'ai trouvé au fond de la boite à outil, une chute de maille d'extrusion.

J'ai donc collé ce grillage sur le dernier tiroir, repeint le tout en noir avant de faire un brossage à sec (Leadbelcher) sur le grillage, suivit d'un léger lavis pour "salir" un peu tout ça et un mini brossage (Runefangsteel) pour donner un peu de peps.
J'ai ensuite collé l'image "Under Construction" dessus. Le tout fixé également au vernis colle. Le vernis colle encore une fois parce que si j'avais utilisé de la colle à bois, j'aurais perdu le relief sur le grillage.

L'atelier est quasi fini, à ce stade, il ressemble à ça.


J'ai pour finir décidé d'appliquer des transferts sur le côté et le haut de l'atelier.

Etape numéro 3 : Les transferts

Cette technique fonctionne aussi sur les petits décors (je n'ai testé que sur du bois)

3.1 Choix de l'image

Cette étape parait être la plus simple…mais pas forcément. L’image que vous allez choisir doit être sombre (noire c’est le top) et sans trop de détails, parce qu’ils ne ressortiront pas forcément au final.
De plus, l’image doit être la plus nette possible, le transfert peut flouter légèrement l’image, donc si elle n’est pas nette au départ…ça va être galère. Sauf si la netteté n’est pas indispensable.

Image nette

IMAGE peu nette AVEC impact sur le transfert

IMAGE peu nette SANS impact sur le transfert

ATTENTION : Avant l'impression, vous devez retourner votre image horizontalement (mode miroir)

3.2 L'impression

Il vous faut du papier sulfurisé que vous scotcherez par les bords à votre feuille A4. Et vous imprimez dessus !
Ensuite humidifiez très légèrement votre meuble, décollez le papier sulfurisé, posez la face imprimée sur le meuble et grattez.
Utilisez une carte style CB, n'hésitez pas à bien gratter, surtout sur les bords en faisant attention à ne pas bouger.
Puis retirez le papier sulfurisez, et voilà !

Pour des Images ou écritures comme au dessus, cette technique est la plus rapide.
Mais sachez qu'il est possible de faire des transfert avec absolument tout, même une photo, pour cela la technique est différentes, et privilégiez une imprimante laser.

.
Munissez vous decolle type gel médium et badigeonnez votre photo côté photo.
N’hésitez pas à mettre de la colle, il faut que toute la photo soit recouverte.
Ensuite retournez votre photo et positionnez là sur le support.
Enlevez l'excédent de colle avec une petite raclette ou une carte type CB (PAS VOTRE CB !)
Recommencez jusqu'à qu'il n'y est plus d'excédent ni de bulle mais allez y tranquillement pour ne pas déchirer la photo. Partez du centre vers l'extérieur.
Ensuite, posez un poids dessus et laissez sécher une nuit entière (8h minimum). Lorsque c'est entièrement sec et non collant, c'est que c'est prêt.

Humidifiez ensuite l'ensemble, sans la noyer. Sous le robinet avec un filet d'eau.
Puis avec votre doigt (le doigt ! pas l'ongle !), grattez le papier en faisant des petits ronds pour qu'il se décolle.
Si ça fait des boulettes, c'est que ça marche. Moins vous grattez fort et allez lentement, plus vous garderez la qualité de la photo.
N'hésitez pas à humidifier de nouveau si besoin. Vous pouvez frottez un peu plus fort à certains endroit pour un effet vieilli.

Et le tour et jouer !!

Dans tous les cas, passez l'ensemble du meuble à la laque ou au vernis mat en bombe pour fixer le tout.

Ce type de meuble est facilement rangeable, vous pouvez également ajouter une poignée sur le dessus (lanière de sac de super marché fixé avec 2 pointes de part et d'autre).
Vous pouvez également rajouter des verrous au tiroir en fixant juste un petit bout de bois sur la base du meuble juste au dessus du tiroir, le tout avec une pointe mais pas enfoncée jusqu'au bout.

Et vous pouvez en ajouter plusieurs, petit à petit, pour créer un grand atelier !
Sur ce, bon courage, bonne peinture et bon jeu !!

A bientôt

"Knorrel"

- Accueil - Haut de page -