Format:
Petite Finale en 4000 pts sur des tables de 180 x 120 cm


La bataille vu par Ludoredguard.


Une bataille pour la 3e place ente el chauve et ludoredguard respectivement sorylian avec des potes aquans et directorate.


Les deux armées face à face.


Mon aviation charge au centre sur le recon helix mais les sorylian garde leur sang froid ( remarquer l'incroyable qualité de ce jeu de mot) et riposte violemment mes heavy gunship n'y survivront pas.


Dans l'avenue de la mort les duels de tirs s'engagent. l'équipage des désolators ayant pensé cette fois a mettre des piles dans les boucliers les dégats sont minimes


Mes robots de combat dispersent les derniers éléments du recon pendant que mes volants prennent cher.


Les kuraks sont repoussés dans le coin de table mais leurs tirs ne faiblissent pas.


Les medium sorylian tentent une sortie.


Mais sont pris de flanc par les reliators

bilan victoire à la Pyrrhus pour les directorate -3 à -2

ça se joue juste àl'intruder qui fini le dernier fantassin sur un objo

en tout cas partie agréable et fluide sur un belle table urbaine

Victoire des forces Directorate (Ludoredguard) (-3 à -2)

La grande finale avec 4000 pts oppose GRUNDIL et ses Relthoza, à HIIGARA et ses Aquans.


Les deux armées se font face à face. Après cette bataille, le grand champion du tournoi sera enfin connu!


Grundil gagne le jet de recon et va en profiter pour approcher une grande partie de son armée. Je suis obligé de dangereusement exposé mon transport pour limiter la casse.


L'helix d'assault fraichement peint.


Le Leviathan volant que je redoute un peu. En tout cas, c'est un gros bébé.


Cela, je les redoutes moins qu'avant, faut dire qu'ils sont beaucoup moins impréssionnant au milieu de 4000 pts.


De mon coté, j'aligne un double Heavy Helix, je comptes sur le Pinpoint pour contrecarrer le DR croissant et le Cloack.


Une base solide avec un core helix bien véhiculé.


Encore de la puissance de feu avec un aerial interceptor et les théières sur pattes.


Un bon jet de ciblage permet à Grundil de faire arriver ses drops au bon endroit.


Bon, et bien mon offrand a été accépté et mon transport a sauter au premier tir... Du coup, j'éspére que mes troupes vont survivre pour pouvoir rentrer dans le batiment.


Au final, ce n'est pas moins de 4 drops qui arriveront sur l'objectif principal. Ca va faire beaucoup pour mes medium spécialisés contre la destruction des véhicules...


Les deux Helix se percutent et même si je parviens à détruire son heavy, les lights achèvent facilement mon unique survivant.


Le Leviathan tombe plus facilement que ce que je pensais, mais mon Infantery s'est fait décimer sur un des objos central.


Malgrès mes efforts, je me retrouve dans l'incapacité de gérer toutes l'infanteries Relthoza. Il faut dire que ma liste était vraiment trop orientée contre les blindés.


Une jolie photo.... Oui... Non parceque les commentaires techniques, c'est bien, mais au final le but c'est quant même de flater la rétine ;)


Alors, là c'est l'objectif primaire de Grundil... Je penses qu'on peut dire qu'il l'a.


Et ça, c'est un des objectif central. Allez il est temps de mettre fin à ce terrible suspence :

Victoire de GRUNDIL (-14 à -1)

Merci donc à nos deux partenaires qui nous ont soutenu dans l'organisation de ce long tournoi :

Voici la remise des prix.


A tout seigneur, tout honneur. Le grand gagnant de notre tournoi de Planetfall : GRUNDIL


Votre serviteur (Hiigara) se classe deuxième.


Notre troisième est Ludo.


Félicitation au podium. Vous noterez qu'on a respecté la tradition du podium, grace au marches du magasin.


Pour finir, Khorbier a gagné le pris spécial du jury pour sa jolie armée Directorate :


Voilà qui cloture notre tournoi qui aura duré plus longtemps que prévus. Pour ma part j'aime bien le système de pool et de phase finale, mais il faudrait que je trouve un moyen pour réduire sa durée.

Quoiqu'il en soit, le tournoi a permis à Planetfall de bien se développer à l'association et nous sommes maintenant un noyau solide de joueur. Rendez vous en 2017 pour une seconde édition et merci de nous avoir suivit.

- Haut de page - Accueil -