- Mercredi 23 Septembre 2015 -
- Bataille en 3000 pts chacun -

---



Voici le lieu des affrontements, une zone industrielle abritant un laboratoire de développement de nouveaux protocols d'attaque cyberwarfare.

Une partie de la force Directorate : de la mobilité au travers des véhicules légers comme les buggies, les nouveaux Anarchist (sur la droite) et un Intruder contenant les nouveaux marcheurs de combat,
NB : le pion sur l'Intruder est là pour symboliser son contenu ; en effet Khorbier alignait pas moins de quatre transports pour cette partie !

Le reste de l'armée de Khorbier : un escadron de deux super-lourds, du transport contenant de l'infanterie spécialisée en CQB et un deuxième escadron de Trojan, taillés pour la guerre électronique.

Une autre vue du déploiement. Notons que Khorbier alignait la totalité d'un Recon Helix parmi ses 3000 points. Les troupes provenant de cet Helix peuvent faire un mouvement de reconnaissance dès le début de partie ; intéressant pour les transports et les tout derniers buggies Anarchist !


Hiigara va tester le nouvel Aerial Interceptor Helix, le seul problème, c'est que Khorbier n'utilise aucun volant.


Une autre vue pour aprécier l'allure des nouvelles figurines.


Hiigara possède lui aussi une unité de Recon Specialist (autorisée à faire un mouvement en début de partie). Ayant gagné le premier mouvement, il l'utilise stratégiquement pour « bloquer » les troupes de Khorbier. En effet, avec ce mouvement aucune troupe ne peut se trouver à moins de 16 ps d'un ennemi !


Le général Aquan semble avoir peur de la mobilité de l'armée Directorate et engage un feu nourri sur les véhicules de transport ennemi ; malgré leur bonne résistance, deux Intruder seront éliminés. Sur la photos nous pouvons observer les deux escouades d'infanterie et de robots sans transport et ayant dû débarquer d'urgence. Résultat : ces unités sont considérées avoir bougé !


L'alliance Aquan/Terquai fonctionne bien. La mort vient du ciel !


Le joueur Directorate fait avancer son armée inexorablement vers les objectifs. Khorbier avait noté dans ses précédentes parties qu'il ne fallait pas rester statique face aux Aquan, ceux-ci ayant une puissance de feu à distance bien supérieure,


Une autre vue. Notons les jetons blanc et violet au fond ; respectivement pour faire arriver un portail de téléportation Terquai et pour faire frapper les terribles tourelles Aquan,


Le premier portail Terquai est posé. Les troupes idoines se positionnent à côté en attendant que le portail de « destination » apparaisse.


En premier plan : les nouveaux Anarchist, combinant mobilité et puissance de feu (anti-aérienne de surcroît !). Ils font changer l'avis de Khorbier sur les buggies !


Cette vue permet de comprendre l'angoisse du joueur Aquan face à la marée Directorate. Khorbier avait en effet décidé de jouer un maximum d'infanterie et troupes légères pour tester ce genre de configuration.


Les tourelles sont arrivées et ont commencé leur travail de sape. Cette unité est assez incroyable ! En effet, vous avez le choix entre les ignorer, mais elles vous déciment, ou tenter de les détruire, mais elles sont indécemment résistantes et rapportent peu de points...


Le portail de destination des Terquai est lui aussi enfin arrivé. Les forces du Directorate travaille de concert pour le supprimer avant que les troupes Terquai n'en surgissent. Le portail sera finalement détruit rapidement.


Une des joies de Planetfall ! Le lourd Aquan avait déjà un marqueur désordre ; il rate un test de commandement de deux points et en prend deux nouveaux. Ces derniers se transformant en points de dégât à la fin du tour, il sera supprimé sans avoir pris un dommage !


Le nouveau et terrifiant volant Aquan. Une vrai écharde que le joueur Directorate arrose copieusement afin de le sortir de l'équation.


Les Trojan (cachés derrière le bâtiment) mènent une vraie guerre de sape grâce à leurs armes cybernétiques. Khorbier leur ayant pris l'option anti-aérienne (une nouveauté des récents ORBAT), les Trojan ciblent tout ce qu'ils peuvent pour aider leurs camarades. Il est à noter qu'ils réussirent à mettre un marqueur « déjà activé » à deux unités Aquan dans le même tour !


Les volants Aquan et Terquai défouraillent copieusement. Le volant de tête se fait cependant grignoter petit à petit.


La partie, serrée jusqu'à la fin (nous commençons le 4ème tour sur une égalité en points), se terminera sur une belle action conjointe des troupes Aquan et Terquai : suppressions définitives d'unité Directorate affaiblies et interdiction de la prise de l'objectif central (photo ci-dessus).

Une bien belle partie !

- Haut de page - Accueil -