Les Rebelles déclarent leurs attaques en premier ce tour.

Voici la carte de jeu au moment de la déclaration des attaques:


Les Impériaux sont à leur maximum de base.
Les Rebelles ont perdut 2 base.

- Les Parties -

- Le rapport de bataille en Vidéo -

 


Ce scénario est une attaque de base où je choisie de donner 40 pts d'escadrons en plus à Grundil.


Grace au fait de pouvoir jouer à 500 pts, j'ai doublé mon croiseur léger pour créer un duo de contournement.


La flotte de Grundil est majoritairement constituée de chasseur.


Je n'ai que 3 chasseurs, mais je décide de foncer au coeur de son dispositif pour porter le combat loin de mes vaiseaux.


La frégate MC30 est ma cible principal et j'envoi la majeur partie de ma flotte pour l'intercepter.


Mes Tie Defender tiennent bon, et mes croiseurs Arquitens se rapprochent à porter de combat.


Ils sont de fait prient à partie par les bombardiers rebelles qui manquent incroyablement de réussite.


Voyant que la frégate est lourdement endommagée, j'utilise la puissance de mon Star Destroyer pour annihiler la corvette.


La tenaille impériale se referme ne laissant aucune chance de survie à la 7ème compagnie des rebelles.


Incroyablement un defenseur tie a survécu, ce qui ne sera pas le cas du Millenium condor ;D

Pour le coup cette partie était vraiment à sens unique. que ce soit pour les listes, ou pour les jets de dés. autant je penses que ca peut passer avec un différenciel en point de 80,autant si on dépasse la centaine, ca se transforme en mission impossible pour le camp en infériorité. Malgrès tout c'était amusant à jouer et Grundil a garder le sourire dans son baroud d'honneur final et je tiens à le féliciter pour sa bonne attitude, malgrès le déséquilibre auquel il devait faire face.


"...les quelques poches de resistance son progréssivement balayées et l'ordre règne dors et déja dans le secteur Coréllien. Malgrès tout, nous ne pouvons pas faire preuve de pitié et j'ai rassemblé nos flottes pour mener un combat final pour éradiquer chaque Rebel présent dans ce secteur. Il ne restera bientot aucune trace de leur existence..."

-----------------------------

"It's a trap!!"
Cette bataille se joue alors que les forces impériales se retirent de Xyquine II où l'amiral Garm Bel Iblis a échoué à défendre une base rebelle. Contre toute attente, l'amiral Ackbar tente un coup de force avec une attaque surprise des lignes arrières de l'empire!
Plus de base dans le secteur, il s'agira donc d'une partie classique : Fussoir a le choix entre 3 objectifs proposés par Reivax. Il choisira une mission de navigation : territoire dangereux, où chaque astéroïde renferme un pion d'objectif qu'un vaisseau peut récupérer en s'arrêtant dessus à ses risques et périls pour le premier joueur (Ackbar), sans risque pour le second (Konstantine).
Déploiement classique de la flotte impériale : en ligne de bataille. En face les vestiges de la flotte rebelle qui s'est effritée au fil des engagements, mais tout de même prête à braver une nouvelle fois les batteries impériales. Le vaisseau amiral Home One de l'amiral et une frégate MC30c redoutable à courte portée sont prêts à en découdre une fois de plus.
A peine le temps de prendre la photo du déploiement, la frégate surchargeait déjà ses moteurs pour se mettre à portée des Interdictors, suivie par son vaisseau de commandement.


Les forces impériales s'avancent, lentement mais surement, solutions de tir saisies... Les escadrons tentent d'intercepter la MC30c et ses redoutables bordées. Quelques tirs chanceux émanent de celles-ci et viennent entamer les bouclier du 1er Interdictor.
Ratissage des astéroïdes en passant, les deux camps font le plein d'objectifs.


Malgré le harcèlement des escadrons, 2ème phase de tir pour la frégate qui allume l'Interdictor de soutien à portée : ses derniers boucliers s'effondrent en crépitant et ses systèmes vitaux explosent les uns après les autres. C'est un vaisseau à l'agonie que la MC30c laisse dans son sillage. En une bordée! C'est dire de la dangerosité du vaisseau rebelle à courte portée!


Elle vient se placer pile entre les 2 Interdictors, réarmant ses batteries de flanc... Ce type de placement habile peut coûter très cher au joueur impérial s'il ne parvient pas à se débarasser de la frégate ce tour-ci.


Hélas pour la rébellion, les Interdictors, mêmes endommagés sont redoutables. Leurs batteries de proue et de flanc peuvent toutes prendre pour cible la frégate qui ne résiste pas longtemps à ce feu nourri couplé à celui des escadrons. La brusque disparition de ses boucliers et la rupture des structures renforcées de sa coque la forcent à se replier en urgence : avariée!
C'est un Home One esseulé escorté de 2 escadrilles de A-wing et X-wing qu'elle laisse face aux séides de l'empereur.


Le piège se referme sur le vaisseau amiral dont les boucliers sont mis à mal par les cannonades de l'empire. Un salve de flanc du vaisseau Mon Calamari ne suffit pas à détruire l'Interdictor qui a rétabli tant bien que mal quelques boucliers. Celui-ci reste à 1 point de coque...


Ceci est sans compter le courage désespéré des pilotes d'escadrilles rebelles...


Malgré une tentative d'interception par le seigneur Vador en personne, l'escadron de X-wing fait fi du danger et arme une dernière torpille dirigée contre l'Interdictor...


BOUM!! La torpille touche sa cible et entraîne une série de réactions en chaînes qui finissent d'achever le bâtiment de soutien : avarié!
La Force était avec les rebelles!


Mais la flotte impériale blessée n'en est que plus dangereuse et ce d'autant que les manœuvres de Konstantine confinent le Home One sur un champ d'astéroïdes.


Une bordée vengeresse de l'Imperial Star Destroyer laisse le vaisseau amiral au même point que feu l'Interdictor : 1 point de coque... Qu'il perd lorsqu'un morceau de roc flottant s'insinue dans son réacteur principal, causant des dégâts au-delà de toute réparation en urgence. Avarié!
Le repli en urgence du Home One signe la fin de cette bataille inégale.
Victoire impériale!


L'homme du match en réchappe, escorté par les A-wings... Il leur reste au moins une bataille à mener...



-----------------------------

La bataille s'est donc déroulée sur une table en longueur, avec un scénario d'Attaque de Convoi par les Rebelles.

Le but était, pour l'Empire, de faire traverser la table aux vaisseaux possesseurs de pions objectifs, répartis sur le Victory, le Gladiator et les 2 Corvettes Raider.

Les Rebelles devaient donc les empêcher de passer et se sont donc déployés sur toute la largeur de la table pour couvrir un maximum de terrain :

L'Empire avance sa flotte, précédée d'une nuée d'escadrons.

Les premiers affrontements sont inévitables, l'Empire utilise donc ses escadrons pour affaiblir les vaisseaux ennemis

Possédant une flotte moins puissante mais l'initiative à chaque tour de jeu, les Rebelles se voient obligés de mener l'assaut pour essayer de prendre l'avantage

Malheureusement, les puissances de feu combinées du Gladiator et du Victory portent un coup violent aux défenses du vaisseau amiral Rebelle...

... qui sera achevé par le chasseur de prime Boba Fett, qui aura une fois de plus bien mérité sa paye.

Une fois les premiers vaisseaux détruits par l'Empire, ces derniers se sont frayés un chemin jusqu'à la zone de fuite. La partie se termine donc sur une victoire de l'Empire.



-----------------------------


- Voir la finale de la campagne -


- Accueil - Haut de page -