Les Impériaux déclarent leurs attaques en premier, car ils ont l'initiative.

Voici la carte de jeu au moment de la déclaration des attaques:


Les Impériaux ont perdut 1 base, mais en ont construit 2.
Les Rebelles ont perdut 2 base et en ont construit 1.

- Les Parties -


L'empire doit détruire des stations rebelles et ainsi gagner de précieux points de ressources.


Dodonna répartit ses forces entre les deux bases, pendant que Tarkin cible principalement celle de droite. Le Gladiator se tient pret à attaquer l'une ou l'autre. A ce moment Tarkin hésite encore entre tout rassembler à droite ou mettre le Gladiator en soutient du Raider.


L'ISD personnel de Tarkin "L'Exécutrice" n'est pas encore pleinement réparé des avaries de sa confrontation avec Ackbar. Connaissant Tarkin, sa priorité principale restera sa propre sécurité.


Dodonna a largement l'avantage en terme d'escadron, c'est pourquoi Tarkin n'hésite pas à envoyer ses TIE Defender cibler la corvette rebelles avant de se retrouver engagés avec les chasseurs.


Le Gladiator réussit à se mettre dans l'arc arrière de la frégatte mc30 et en profite pour malmener la superstructure du vaisseau rebelle.


Dodonna voyant que l'attaque se situe principalement sur le flanc droit, fait machine avant toute pour engager les Impériaux. Au centre les escadrilles se livrent un duel acharné.


Le Raider (en haut à droite) après avoir contourné le champ de bataille à l'abris derrière les astéroids s'attaque à la station qui est pour l'heure sans défense. Dodonna envoit son vaisseau le plus rapide pour intercepter cette menace.


Le Croiseur Arquitens profitent de sa manoeuvrabilité pour éviter le bord de table de justesse. Malgrès la présence du Star Destroyer il est la proie des bombardier rebelles.


Tarkin et Dodonna décident de s'affronter directement, il ne reste qu'un tour et les deux batiments sont relativement intact. L'Exécutrice réussit cependant grace à ses turbolaser de proue et babord à malmener les boucliers ennemies.


Il ne reste que 4 pts de coque à la station Rebelles et juste 3 dés d'attaques au Raider. La corvette arrive à porté de tir et c'est le dernier tour. Le commandant du vaisseau qui avait déja ordonné de surcharger dangereusement les Turbolasers arrière redirige toute la puissance disponible sur les armes capable de faire feu. L'un des tir touche le module de refroidissement du générateur, ce qui transforme la station en une petite boulle de feu. La Raider a juste le temps de s'éloigner avant les représailles Rebelles.


Le Capitaine du gladiator profite de la diversion provoqué par le barrage de feu de l'Exécutrice pour prendre Dodonna par le flan et achever le vaisseau amiral rebelle, quitte à dangereusement exposer son vaisseau aux dégagement énergétiques de l'explosion.


Les deux stations sont détruites et la marine Impériale ne déplore que la perte de ses courageux pilotes d'ecadrilles, ainsi que de leur vaisseaux de transport. Le Grand Moff Tarkin lors de son discourt de victoire rend hommage au courage des hommes et des femmes qui par leur sacrifice permettent à l'ordre et à la justice de régner sur notre Galaxie.

-----------------------------


Les Rebelles se déploient face à la station, alors que l’Empire divise ses forces.


Les transport Gozanti sont en mauvaise postures.


La corvette impérial raider fuit, mais les combats  d’escadrons sont intenses.


Boba Fett achève le croiseur de bataille MC80.


Les escadron impériaux ont résont des escadrilles rebelles.


Le vaisseau amiral rebelle finit par succomber aux assauts du star destroyer victory et des escadrons impériaux.



-----------------------------

Mission de défense de base (obligatoire dans cette situation, les 3 proposées éclipsent les missions habituelles) : Fussoir choisit le Canon Ionique.
Il placera donc 3 marqueurs sur la table qui permettront au "Contrôle Ion" d'engager les vaisseaux en orbite depuis le sol (en pratique ça colle des dégâts à chaque tour émanant d'un des marqueurs)

Déploiement, après action des espions rebelles qui permettent à Fussoir de redéployer son croiseur de combat (les informations collectées par l'empire étaient erronées!) :


Les 2 croiseurs MC80 sont donc déployés dans le rayon d'action des puits de gravité générés par les Interdictors, leurs propulseurs en subissent l'effet immédiatement et leur vitesse devient nulle.
La flotte impériale se déploie en bloc compact.
Il ne s'agira pas d'une bataille d'escadrons, ils sont 6 en tout sur la table!


La frégate MC30 et la corvette corellienne CR90, lancées à pleine vitesse, s'empressent de traverser la table avant que leurs positions ne soit rejointes par les star destroyers.
Les batteries de proue de l'Imperial Star Destroyer écharpent les boucliers de la frégate mais celle-ci les rétablit en redirigeant l'énergie dédiée aux boucliers des flancs moins exposés.
Les rebelles n'ont pas dit leur dernier mot, les batteries sont dirigées vers les escadrons à portée qui en subissent la fureur.
Les canons ioniques terrestres s'activent dès que les impériaux s'avancent à portée : l'Imperial Star Destroyer est la cible prioritaire. Alors que ses boucliers crépitent d'énergie sous leurs tirs, l'Interdictor de soutien transfert tant bien que mal ses boucliers au vaisseau leader pour le protéger.


Alors que la frégate MC30 tente de réduire sa vitesse et rester à portée de la flotte ennemie, Ackbar a recouvré l'intégralité de la puissance des réacteurs de son croiseur de commandement. Le croiseur de combat le suit de près et se prépare à l'engagement : fini le joug de la tyrannie!
En réponse, les star destroyers pointent vers eux leurs menaçantes batteries de proue : l'ordre impérial régnera!
L'Interdictor de soutien n'a pas d'autre choix que de s'engager dans un champ d'astéroïde. Manœuvrer dans ces conditions un appareil de cette taille n'est pas sans danger et il subit les premières avaries sérieuses lorsque les rocs en apesanteur viennent ravager sa coque.
Engagement du duel d'escadrons : les lourds Decimators et le Firespray font face aux A-wings et à leur escorte d'ailes X.


Les tirs à très courte portée s'intensifient, les boucliers des belligérants s'effondrent les uns après les autres.
Le croiseur de commandement s'avance finalement pour un éperonnage en règle de l'Interdictor dans le champs d'astéroïdes : le choc n'est pas sans conséquences et les superstructures des vaisseaux sont mises à rude épreuve.
"Contrôle Ion" ne perd pas de temps au sol et les tirs sont redirigés sur le vaisseau le plus affaibli, à savoir l'Interdictor de soutien.
Les escadrons impériaux prennent le dessus malgré la perte du Firespray.
A noter en passant qu'on reconnaît la patte rebelle dans cette stratégie...


Même si cela l'oblige à percuter le vaisseau amiral (l'Interdictor de combat abritant Konstantine), l'Imperial Star Destroyer se lance dans une manœuvre audacieuse et prend l'initiative en surchargeant ses armes pour une bordée vengeresse visant à achever le croiseur de commandement. Une explosion spectaculaire illumine l'orbite haute d'Aurea quand les systèmes vitaux du vaisseau amiral sont touchés, l'obligeant à se retirer de toute urgence de la zone d'engagement (lors d'une première destruction pendant la campagne, les vaisseaux sont dits "avariés", s'ils sont à nouveau détruits pendant une partie sans avoir été réparés, ils sont définitivement perdus).
Le retour de boomerang se fait sentir lorsque le mastodonte percute l'Interdictor... Mais leurs structures (encore peu endommagée pour l'ISD et modérément amochée par les batteries de flanc du croiseur de commandement pour l'Interdictor de combat) tiennent le coup.


La réponse de la flotte rebelle ne se fait pas attendre, le croiseur de combat MC80 restant se met en position, rejoint par la corvette CR90. Les avaries subies par le vaisseau amiral rebelle ne resteront pas impunies...
La frégate MC30 finit sa trajectoire pour regagner l'affrontement, malheureusement un peu trop tard.
Les escadrons impériaux ont éliminé leurs rivaux et sont maintenant libres de s'en prendre aux vaisseaux.


Les solution de tir du croiseur MC80, fierté des chantiers de Mon Calamari, couplées à celles des canons à ions au sol achèvent l'Interdictor de soutien qui émerge à peine du champ d'astéroïdes. La vengeance est sans appel et le vaisseau sérieusement endommagé rompt l'engagement (avarié!).
Les decimators profitent des faiblesses de la corvette encore endommagée de sa précédente bataille pour faire parler leurs turbolasers. La réaction en chaîne des réacteurs explosant disloque le vaisseau : la corvette corellienne est perdue (déjà avarié, le vaisseau est définitivement détruit).

Victoire impériale, les pertes rebelles ne leur permettent pas de défendre la base établie sur la planète à l’insu de l'empire. L'ordre général de repli vers une autre base secrète est donné : l'espoir subsiste dans un autre système... Alors que les premiers transports impériaux acheminent les troupes au sol pour parachever la victoire sur Aurea...

-----------------------------


- Voir le Tour 3 de la campagne -


- Accueil - Haut de page -